Wawa-Mania vs ATILD : Operation Popcorn

Previously, dans notre Internet civilisé

Fin mai dernier, pour avoir donné un coup de pied dans la fourmilière en dénonçant une probable opération de blanchiment d’argent sous couvert de lutte pour le libre accès à la culture et le partage, je découvrais deux personnages assez improbables, Zac et Aurélien. Le premier dans le rôle de la victime des majors, le second dans le rôle du sauveur, qui montait une association dont l’objet officieux (et louable) était de sauver son copain… et l’officiel, de “faire des trucs ». Le duo surprenant était porteur d’un message assez curieux et dur à décrypter dans lequel je ne me reconnaissais pas, je n’étais pas vraiment le seul, mais à l’époque peu osaient encore le dire. Ceci m’avait valu un beau déni de service, mais grâce à l’ATILD, le DDoS s’est arrêté, les menaces physiques aussi, trop sympa.

Une campagne de calomnie entreprise par Aurélien Boch sur moi et mes entreprises s’en suit, “massivement relayée” par une seule personne. Dans ce billet, je mettais bien la ligue Odebi en perspective de cette histoire la pensant sincèrement victime d’une manipulation.. et manipulation il y a eu, la ligue s’est bien faite avoir mais je ne pense pas qu’il faille espérer de communication à ce sujet de sa part. Même si je doute qu’elle mette aujourd’hui tant d’entrain à soutenir les agissements de l’ATILD ou/et de Zac, du moins publiquement…

Opération pieds nickelés

Cette franche camaraderie entre Zac et Aurélien a durée jusqu’en août dernier, où les 11 000 euros ne suffisant pas à éviter la détention provisoire à Zac, et où la somme manquante, soit plus de 8000 euros à 43 centimes près, arrive d’une banque de Port-Louis, un paradis fiscal, sur le compte de l’ATILD. Mes soupçons de blanchiment d’argent se précisent, le mot “délinquant” que je n’avais pas hésité à employer et qui m’avait valu les foudres de certains, prenait tout son sens. En fait, on passe même dans un tout autre registre d’infractions pénales que la justice expliquera surement mieux que moi.

Toujours en août, suite à cette tentative supposée d’opération de blanchiment, comme prévu, Aurélien Boch, annonce qu’il claque la porte de l’ATILD, en assumer la présidence est devenu bien trop lourd et se rendre complice directement ou indirectement n’est pas la meilleure des postures. Aurélien se dit maintenant victime de menaces physiques, le coupable qu’il désigne à demi-mot est Zac. La situation fait couler beaucoup de pixels chez les wareziens qui se sentent floués par Zac et l’ATILD.

Opération Payback

Des rumeurs de reprise, puis reprise avortée. Fin septembre, l’opération Payback qui viserait le site HADOPI.fr est annoncée sur le site de l’Association qu’Aurélien Boch semble vouloir maintenant “bien sous tous rapports”. Un refresh de page plus tard, la page d’accueil du site de l’ATILD est modifiée, et Aurélien lance un appel au calme. Encore un épisode curieux qui semble témoigner de petites frictions en interne.

Aurélien est, fin octobre 2010, toujours le président de l’association, et le site de l’ATILD est piraté, la page d’accueil modifiée affiche quelques obsénités peu inspirées. Un bien sordide spectacle.

Opération popcorn

Wawa-Mania est bien une organisation structurée de cyber délinquants

***NOTE : AVANT DE LIRE CE BILLETMERCI DE LIRE CELUI-CI ***

Soutenir Wawa-Mania c’est soutenir un échange bien commercial et non le partage !

Avertissement : Ce qui suit est une enquête menée en une nuit par fo0 et moi même. Ce billet est motivé par notre volonté de vous ouvrir les yeux sur une organisation qui vous manipule en jouant sur de nombreux tableaux. Nous allons ici vous démontrer que Wawa-Mania, ce n’est pas que Zac. Chaque lien posté ici est une source d’information ahurissante et nous espérons qu’après avoir lu ce billet, vous ferez particulièrement attention à ne pas vous engager dans cette organisation, ni à la soutenir.

Nous ne tolérons pas que Wawa-Mania soit érigé en symbole du partage de la culture après tout ce que nous avons trouvé

Je vous parlais il y a quelques heures à peine de Wawa-Mania et je vous faisais part de mes soupçons sur l’éthique de Zac et sa fine équipe. Nous avons maintenant un paquet d’éléments qui nous font penser que nous sommes bien face à une organisation de cyber délinquants. Vous allez voir, il y a de quoi faire, tout ce petit monde a laissé un paquet de traces sur le Net. On y apprendra en vrac que des administrateurs de Wawa-Mania livrent la guerre à d’autres boards à coup de DDoS, defacing, vol de bases de données, vol de codes AlloPass, trojaning, on nous renseigne sur les finances de l’organisation,  sur les stratégies que l’organisation compte mener … tout y passe !

Nous avons acquis la conviction que Wawa-Mania discrédite aussi bien la scène warez que les opposants au projet de loi liberticide qu’est HADOPI. Ne vous laissez donc plus manipuler, partez de cette base, enquêtez vous mêmes, faites vous votre propre opinion, dans la plus grande tradition de la culture hacker.

Il apparait à 90% sûr que plusieurs personnes se sont enrichies et manipulent les autres

ATTENTION : Notre enquête ne vise en AUCUN CAS A DECREDIBILISER LA LIGUE ODEBI, en revanche, ceci devrait la mettre en garde sur qui elle soutient. D’après les informations que nous avons pu  collecter, nous émettons une extrême prudence, nous ne parlerons donc, à propos de la ligue ODEBI, que de l’un de ses acteurs, A.B, collègue de Zac. Visiblement un acteur très informé et très bavard. Nous soupçonnons A.B de ne pas avoir tout raconté à la Ligue Odebi, ce qui expliquerait son soutien aveugle à cette organisation bien huilée, en clair A.B aurait manipulé la ligue Odebi. Au centre de cette organisation des boards de warez (très nombreux), et une association : l’ATILD.

Au coeur de nos investigations on retrouve systématiquement A.B alias Nawak, proche de Zac, membre très actif de la Ligue Odebi, et gérant de la société qui emploie Zac.

Autant vous le dire tout de suite, nous sommes tombés là dessus en une seule nuit, vous vous doutez bien que les autorités qui instruisent l’affaire doivent en avoir par gigaoctets !

Les petits dessous de Wawa-Mania

1° – Wawa-Mania en chiffres :

Pas compliqué d’y accéder, le forum est un fluxBB, un petit tour ici : http://forum.wawa-mania.ws/onlinestats.php

Et on découvre pas moins de 867 148 membres  et plus de 3 millions de posts  !

On apprend plus tard sur pastebin que ça représente 3 millions de pages vues par jour

Si 2% de ces personnes cliquent sur une pub (sans parler des pubs qui rémunèrent à l’affichage), ça nous fait quand même 60 000 clics par jour, ce qui nous donne à 5 ct le clic, la somme de 3000 euros par jour

Ce graphe est aussi très parlant, vous le trouverez ici :

2° – Un réseau très structuré

Un autre scoop, Wawa Mania, ce n’est pas un seul site actuellement fermé, mais des dizaines de boards, d’espaces de stream privatifs … c’est juste énorme ! En voici quelques uns :

  • http://www.wawa-coffee.net/ —> http://pastebin.com/wEqdQR8p
  • http://streamguims.com/
  • http://onedayonelink.com
  • http://www.lebardeswareziens.org
  • ..

… on retrouve souvent les mêmes personnes comme :

  • Adaur (que vous trouverez ici ouvertement avec son hébergeur causer warez, visiblement tout à fait complice et qui rassure même Adaur en lui disant qu’il a déjà reçu des demandes de retrait de contenu mais que comme le fichier n’est pas physiquement sur le serveur, on ne peut mener d’action),
  • Mesko
  • AcidTouch

3° – A.B est bien un organisateur et un meneur d’hommes

A.B n’est pas que président de l’ATILD, dirigeant d’ODEBI, gérant de la société qui embauche Zac, pote de Mesko sur lequel nous allons revenir, c’est aussi un véritable manager et un habile manipulateur comme en atteste ce mail qu’en super warezien, on colle évidemment sur pastebin (cliquez pour zoomer) :

Attention, on arrive maintenant dans le rock’nroll. Je vous invite à TOUT lire, les manipulations de la presse, les collaborations entre boards, les appels aux dons alors que les sommes collectées sont probablement quelque part à l’étranger …

… il y en a des pages entières et A.B sollicite les wareziens en leur demandant de contribuer financièrement ce qui est hallucinant quand on jette un oeil là dessus

Puis dans la manipulation médiatique on a du lourd, le NouvelObs et France2 seraient demandeurs de spectacle, “c’est donnant/donnant” explique A.B.

4° – Le staff de Wawa-Mania

Croyez le ou pas … mais tout est en ligne, sur PasteBin,

Voici toute l’équipe :

Les Administrateurs : JadJoud ,Kaejan, MelJer, macky410
Administrateur Graphique: rom’
Modératrice Graphique: Marinou7
Les modérateurs Généraux: antho , legend killer, shinozuke
Les modérateurs Spécialisés:

  • xxxxxxxxxx ===> Musique
  • TheLuneaire===> Films
  • kosukeatami7===> Gamez
  • shadows.shogun====> Informatique
  • alcazard====> Majeur XXX

Les Graphistes: Angedughetto, ashexen, BYSnake, Dio-fr, Gordonne94, Helhunter, Rikey, roro82, Sn!PeR, zlatkobsd


5° – Les talents cachés du staff de Wawa-Mania

Vous vous doutez bien que dans la “scène”, les warl0rdz se livrent une guerre sans merci, à coup de Ddos et de defacing, là encore on en parle ouvertement, on logue, et on fait indexer tout ça par Google, c’est une tradition semble t-il dans ce petit groupe :

Puis rapidement, on tombe dans plus fun que le warez, encore sur pastebin, on confesse volontiers qu’on utilise des botnets et des trojans pour se débarrasser de la “concurrence” et là on est plus du tout dans le petit partage de fichiers entre amis:

6° – Wawa-Mania et le fric (encore et toujours)

Un membre de la ligue Odébi nous apprend dans cette très intéressante page que Zac a gagné 1000 euros par mois pendant 3 ans … soit 36 000 euros (et ce n’est que ce que A.B avoue à des personnes auxquelles il sollicite des dons)… un vrai mécène quoi. Mais le plus fun c’est qu’il a surement organisé son insolvabilité, son pognon est à l’étranger et la même personne nous apprend qu’il paye son avocat (un ténor du barreau comme décrit dans le reportage de France 2) avec ses petites économie… pauvre Zac !

 

21:14 < w-irc936> D'ou provient l'argent que zac utilise pour payer son avocat? Touche toujours de l'argent des pubs sur wawa?
21:14 <@aurelienboch> zac utilise de l'argent qu'il avait mis de coté
21:15 <@aurelienboch> il n'est plus le webmaster de wawa

21:15 < bot76> Mais le forum vivra-t-il encore après ce procès ?
21:15 <@aurelienboch> oui
21:15 < Benj973> Qui s'occupe de Wawa ?
21:15 <@aurelienboch> quoiqu'il arrive wawamania restera en ligne21:52 < MaGiiC> question peut etre inutile, mais que fais zac actuellement? que fait t'il au lieu de rester sur le chan ?
21:52 <@aurelienboch> zac est occupé par ses affaires perso, il essaye de passer du temps avec ses proches
21:52 <@aurelienboch> car il ne le pourra plus s'il va en prison

Contrairement à ce que des personnes de la Ligue Odebi soutenaient dans les commentaires de ce billet, Zac n’est visiblement pas à plaindre. La ligue a peut-être tout simplement été bernée.

 

21:30 < SheitaN> Ouais enfin quand même, WM c'est pas une petite board, dites pas le contraire, il doit pas se faire que 200e/mois hein.
21:30 < AcidTouch> +1
21:30 <@aurelienboch> pendant une période il a gagné un peu plus de 1000 euros par mois, ça a duré trois ans
21:32 <@aurelienboch> zac est inquiet, il me confiait hier qu'il se couchait tous les soirs avec la sensation qu'il serait en prison le lendemain
21:32 <@aurelienboch> mais le buzz créé par l'Atild lui donne confaince
21:33 <@aurelienboch> et aussi voir que les dons montent vite
21:33 <@aurelienboch> pour l'autre question
21:33 <@aurelienboch> zac n'a pas les sous

7°- Les régies publicitaires de Wawa-Mania

Je les ai tout simplement trouvé en regardant le source des pages HTML, en voici 3, il y en a surement d’autres :
  • Une en Israel :
http://xtendmedia.com/
Registrant:
Personal
26 Hamitpe Apartment 20
Shoham,  POB 2657
Israel
Administrative Contact:
DRUKER, OFER  [email protected]
Personal
26 Hamitpe Apartment 20
Shoham,  POB 2657
Israel
+1.00972545642113
  • Une aux USA
z5x.net
Registrant:
Domains by Proxy, Inc.
DomainsByProxy.com
15111 N. Hayden Rd., Ste 160, PMB 353
Scottsdale, Arizona 85260
United States
  • Et encore aux USA
http://www.zedo.com/
Registrant:
roy de souza
roy de souza
215 2nd street 3rd floor
san francisco, ca 94105
US
Phone: +1.8474911104
8° Le pack presss
Voici un petit zip avec les PDF des discussions que nous avons trouvé (il y a de fortes chances que très vite elles disparaissent du net vu qu’elles proviennent d’un serveur web hébergé chez un particulier (coucou freebox).
9°- conclusion :

Cette enquête, réalisée à l’aide d’un simple navigateur, vous démontre comment des personnes peuvent vous manipuler et vous exploiter sur le Net en se faisant passer pour des défenseurs de vos libertés, alors qu’elles ne défendent en fait que leur porte-feuille. Les faits relatés ici devraient vous permettre de porter un regard avisé sur l’affaire Wawa-Mania et de ce qu’on a tenté de vous faire gober.
Ce billet est “sponsorisé” par
Google Cache, Pastebin, the irc network et les cafés grand mère
Bluetouff & fo0

La victimisation de Wawa-Mania m’énerve

Je viens de tomber sur la vidéo du NouvelObs de la descente de la ligue ODEBI et Wawa-Mania à l’ALPA (Association de Lutte Contre la Piraterie Audiovisuelle), je vais encore me faires des copains, ce billet risque de vous surprendre de ma part, mais voilà ce que j’en pense : c’est un chef d’oeuvre de désinformation partisane qui discrédite au plus haut point les travaux accomplis de manière citoyenne par les anti HADOPI.

Zac, l’administrateur de Wawa Mania, accompagné d’une poignée de personnes de la Ligue ODEBI, rebaptisée pour l’occasion en ATILD (Association pour le téléchargement sur Internet et la Libre Diffusion) investi les locaux de l’ALPA. Aurelien Bloch est présenté comme le leader de l’ATILD, c’est également une personne très investie dans les actions et même le “cercle” de la ligue ODEBI.

Comprenons nous bien, je ne défend pas un instant l’ALPA qui reste à mes yeux un organisme parasite qui n’a pas sa place dans une société du 21e siècle qui souhaiterait vraiment que les artistes vivent de leur art. Ou plutôt si, elle a sa place, pour tomber sur le râble de personnes comme Zac, et je vais ici vous expliquer pourquoi.

Mais d’abord, voici la vidéo en question :

On se replace dans le contexte

Wawa-Mania est principalement articulé autour d’un forum sur lequel Zac diffuse des liens de téléchargement d’oeuvres copyrightées. Petite subtilité qu’il omet de préciser dans la vidéo du NouvelObs, Zac truffe de publicité l’accès à ses liens, ce qui couplé à un trafic important (on parle de 500 000 membres sur le forum), lui apporte de substantiels revenus. Dans une interview qu’il accordait à France 2, la police le soupçonne d’encaisser  4000 euros par mois ! Je serai même curieux de savoir ce qu’il a reversé au fisc. Tout ça en diffusant des matériaux qui ne lui appartiennent pas. Si ces oeuvres étaient matérialisées, on appellerait ça du recel, purement et simplement. Le plus dingue, c’est qu’il raconte ça avec un grand sourire devant les cameras en se faisant passer pour un Robin des Bois… mais qu’a t-il reversé aux artistes dont il a allègrement exploité commercialement les oeuvres ?

Voici la vidéo du reportage de Envoyé Spécial dans lequel Zac fanfaronne devant les caméras en disant qu’il ne risque rien puisque son serveur est au Pays-Bas … à mourir de rire. Quelques mois plus tard, c’est bien un an de prison en détention provisoire qu’il risque, et du coup il fait moins le malin.

En ce qui me concerne, Zac est un usurpateur, et représente ce qui existe de pire pour les personnes qui défendent la licence globale ou des alternatives à la repression stupide et aux croisades du copyright. Je suis simplement consterné de voir que Ligue Odebi se compromette dans ce genre d’affaire qui n’a plus rien à voir avec le téléchargement par un particulier dans un cadre strictement privé. La ligue ODEBI soutien ouvertement ici un voleur … ni plus ni moins, si elle souhaitait jeter le discrédit sur tout le travail accomplis jusque là … c’est gagné. Soutenir Wawa-Mania c’est soutenir un échange bien commercial et non le partage !

Non Zac n’est pas emblématique de la lutte contre la répression numérique, il n’y a même pas sa place, sa place pour le moment c’est dans le box des accusés pour des faits d’enrichissement personnel sur le dos des artistes … de la vraie piraterie au sens Litrée du terme, je cite “celui qui s’enrichi aux dépends d’autrui“. Je n’ai aucune sympathie pour lui, et je condamne vivement aussi bien ses pratiques que la démagogie de la Ligue ODEBI sur ce point précis.