iWep Lite : pour cracker du Wep avec un iPhone

Si vous vous demandiez pourquoi aircrack-ng n’était pas dans l’app Store, cette petite application est faite pour vous : iWep Lite.

iwepliteiWep est une trousse à outil de cracking encore un peu fébrile (le projet est récent), mais un projet actif et avec une base de code qui semble fonctionner. La sécurité des réseau sans fil est toujours problématique, de nombreux points d’accès de particuliers sont soit complètement ouverts soit avec un sécurité peu fiable comme le wep. Ce genre d’application, sur un iPhone, facilite énormément les opérations et il devient vraiment aisé de s’attaquer aux réseaux chiffrés en WEP. Seul obstacle, il faut jailbreaker sont iPhone, mais il s’agit d’une opération techniquement trivial grâce à pwnagetools 3 de la devteam. Un patch est même disponible pour le faire fonctionner avec iPhoneOS3.

Visiter le site de l’auteur

Voir la news en francais ici

Ultrasn0w : unlock les iPhone jailbreakés

Et le voici

On l’attendait, le voici, Ultrasn0w permet l’activation des téléphones jailbreakés. Une fois que vous avez jailbreaké, il suffit de connecter votre iphone au net en wifi, puis d’ajouter une source à cydia ou a icy, le nouvel installer, puis d’installer ultrasn0w une fois que vos sources :

Voici la source du repository en question

repo666.ultrasn0w.com

Une fois installé et rebooté, Ulstrasn0w active et désimlock l’iPhone.

Il y a des grosses mises à jour dont celle de SLL qui casse beaucoup de packages essentiels et les remplace. Le nouveau firmware a semble t-il fragilisé le pilote wifi chez moi, je ne sais pas si je suis seul dans ce cas mais c’est agaçant ces déconnexions intempestives.

PwnageTool 3.0 : jailbreak de l’iPhone OS 3 en attendant UltraSn0w

Et voilà, il est tout chaud, j’ai ai mis une copie ici au cas où ça rame sur les miroirs officiels.

Attention lisez bien les instructions, évitez de faire n’importe quoi en vous lançant dans l’upgrade, il y a quelques petites règles à bien observer. Si vous êtes déjà sur Yellowsn0w, n’utilisez pas Pwnagetool, attendez ultrasn0w.

Mais voila de mon côté une fois installé chez Orange, ben je n’ai pas de réseau.

PwnageTool 3 c’est le nouvel outil killer de la DevTeam pour venir à bout du jailbreak du nouvel OS de l’iPhone,

Au premier lancement de cydia, quand je choisis l’environnement de l’accès aux packages, je prends usuellement le profil hacker, mais là je ne sais pas pourquoi ça crash, j’opte donc pour le profil développeurs, sans filtres, et je lance un upgrade des packages essentiels

Donc voici ce qu’un jailbreak nous donne en images avec PwnageTool 3:

001-pwanagetool3 002-pwnagetool3-about 003-pwnagetool3-firmware3.0 004-pwnatool3-fix-partitions

005-pwnagetool3-bootneuter 006-pwnagetool3-cydia-packages 007-pwnagetool3-cydia- 008-pwnagetool3-expertmode

009-pwnagetool3-OS-3.0-firmware 010-pwnagetool3-build-ipsw-3.0 011-pwnagetool3-eteindre-iphone-dfu 012-pwnagetool3-dfu-mode-ok-

013-pwnagetool3-choix-firmware 014-pwnagetool3-installation-firmware

iPhoneOS 3.0 Jailbreak : j’en suis la … ne m’appelez pas

A chaque sortie de nouveau firmware de l’iPhone, je succombe irrésistiblement à la tentation d’upgrader, de perdre toutes mes apps et de passer des plombes à essayer de le réactiver pour que mon téléphone fonctionne enfin … tout ça rien que pour geeker … oui je sais c’est honteux.

En ce jour de l’an de grâce 2009, je me suis lancé à tête baissée dans cet upgrade … et j’en suis là :

iphone-0S-3.0-jailbreak

Bref c’est sympa, j’ai bien injecté le bouzin là ou il faut avec un firm modifié qui va bien, le partitionné avec un espace énorme pour les apps (3,4 go mangés sur l’espace de stockage des mp3pour coller tout cydia et plein d’apps)… mais voila plus de téléphone opérationnel, pas de réseau, impossible d’activer.

Du coup quand on est en galère le bon réflexe, c’est d’aller faire un tour ici. SUr le blog de la Dev Team, on apprend que la suite de yellowsn0w, c’est pour demain, peut être aujourd’hui … mais en attendant, vous l’aurez compris, ce n’est pas la peine de m’appeler.

Le petit dernier se nomme donc ultrasn0w, il va permettre de débloquer l’activation … et il arrive 🙂

OS X Snow Leopard : premier contact

La nouvelle mouture d’OS X c’est Snow Leopard, la 10.6. Elle n’est toujours pas 100% libre, certes, mais elle n’en demeure pas moins un excellent système d’exploitation. Premier contact et premières impressions, un peu avant sa sortie. PS : la version testée est la dernière release de développement, la 10A380 qui doit commencer à bien ressembler à ce que nous devrions avoir pour sa version finale prévue en septembre prochain.

snow-leopard1

Ca rentre pas #@%#*@$*#!

J’exècre le type qui a inventé les clefs de stockage USB 4go !

Il faut casser une jambe à ce type… 4go ! c’est quoi ce format à la con ? Comment je la colle mon image DVD moi sur la clef 4 go ? J’ai 6,1go moi sur cette image et là je peux plus attendre tu comprends ? J’ai tout bien rangé mes sauvegardes à coup de Time Capsule, j’ai un beau dmg tout chaud de Snow Leopard qui n’attend qu’à s’installer sur ce petit macbook pro. On respire un coup ! Pour coller les 6,1 go j’ai finalement rusé en utilisant un disque dur externe que j’ai préalablement vidé pour l’occasion.
Voici la commande magique et sa sortie qui vous permet de créer un média bootable (remplacez les noms des volumes en fonction du dmg que vous utilisez ou du nom du media de stockage usb).

$ sudo asr --restore --source /Volumes/Mac\ OS\ X\ Install\ DVD/ --target /Volumes/Untitled/ --erase
Validating target...done
Validating source...done
Erase contents of /dev/disk3s1 (/Volumes/Untitled)? [ny]: y
Repartitioning target device...done
Erasing target device /dev/disk3s1...done
Validating sizes...done
Restoring ....10....20....30....40....50....60....70....80....90....100
Verifying ....10....20....30....40....50....60....70....80....90....100
Remounting target volume...done

On boot sur notre volume externet en maintenant la touche alt appuyée au boot pour voir apparaître notre disque connecté en usb qui servira de média d’installation. Une bonne heure plus tard : nous voila sur notre Snow Leopard tout neuf.

Et … oh …  ben tien c’est marrant, j’avais 14 go de disponibles sur mon disque dur, à la fin de cet upgrade, j’en ai 21 ! La Counchita de Cupertino a fait du beau boulot, c’est assez rare d’économiser de l’espace disque en upgradant. La bête se serait elle allégée ?

osx-snow-leopard-106

Premier constat qui me chagrine :

  • GPGMail est dead : c’est vraiment gênant. La nouvelles version de Mail.app, une fois migrée ne veut plus de mon arsenal PGP. On tentera donc, provisoirement une installation de Thunderbird qui ne devrait pas poser de problèmes avec son extension Enigmail, mais c’est vraiment dommage de ne pas avoir quelque chose de fonctionnel out of the box.

migration-mail

gpgmail-desactive-snow-leopard

  • iStat menu est également hors d’usage (ça c’est moins gênant). Il s’agit d’une application 32 bits et il semble qu’OS  X passe dans la vibe du full 64 bits (quoi que jai eu la surprise de voir qu’Exposé et Spaces fonctionnaient en mode 32 bits …. peut être du nouveau de ce côté là dans la version finale) . On verra donc pour un tool de monitoring plus tard

istats1

Côté navigateur :

Flock 2.0.3 ne se lance plus ! du coup j’installe Flock 2.5 qui est disponible en version us uniquement pour le moment mais il passe nickel, on s’en contentera pour le moment, je retrouve toutes mes extensions et mes bookmarks, tout va bien.

istats

Firefox aussi crash au démarrage (normal me direz vous puisque Flock plante) … un petit conseil, désactivez vos extensions avant d’upgrader, chose que je n’ai pas faite. Peu importe, la version qui plante chez moi est la Version: 3.0.10 on va donc installer la petite dernière : la Version: 3.0.11 en attendant la 3.5 qui ne devrait plus tarder.

snow-leopard-plantage-firefox1

Même problème avec la Version: 3.0.11

snow-leopard-ff3011

Tout ceci est certainement du à mes extensions un peu pourries (genre Coolris). On y reviendra donc plus tard, mais bon un Firefox qui ne fonctionne pas sur OS X, c’est quand même très fâcheux.

Toujours concernant l’usage des navigateurs : quand on lance safari, et bien ça chauffe principalement à cause du démon webkit :

PID COMMAND %CPU

769- WebKitPlugin 21.2
768 WebKitPlugin 0.0
766 Safari 12.8

Du coup, on ne perd pas tant que ça à utiliser Flock … en fait on y gagne même carrément, ce doit être sensiblement la même chose pour Firefox (je vous le dirai quand j’arriverai à le faire fonctionner).

PID COMMAND %CPU

883- flock-bin 11.5

Performances générales

Le logiciel Airport dispose maintenant d’une petite icône qui indique la puissance des réseaux disponibles, il semble que l’on gagne un peu en stabilité : je n’ai plus ce bug quand je déconnecte et reconnecte plusieurs fois un réseau, me demandant un password dont je suis sur mais qui ne semblait pas accepter (il fallait redémarrer l’interface).

snow-tiger-airport-wifi

Une fois votre Spotlight réindexé, on voit qu’il s’est passé des choses avec le Finder, on gagne assez sensiblement en réactivité.

Ergonomie et kikoololitude

Et bien de ce côté là, rien de franchement nouveau, les efforts ont bien portés sur les choses “utiles au futur d’OS X”, comme l’optimisation de la gestion multicore et de l’utilisation du GPU pour plus de réactivité dans les applications.

La seule chose évidente que vous ne manquerez pas de remarquer est la page d’accueil de votre Safari 4, qui un peu à la Opéra, vous propose vos sites favoris sous forme de screenshots miniaturisés, le tout dans de l’Ajax du plus bel effet… mais voilà, c’est à peu prêt tout.

safari4-snow-tiger

Conclusion :

Et bien on va voir à l’usage, mais pour l’instant je suis bien déçu des petits désagréments rencontrés avec Firefox et GPG Mail. L’introduction de nouvelles technologies dont on ne tire pas encore bénéfices “méssadevrépatarder” c’est bien, on le voit un peu quand même sur les performances générales et chez moi la ventilation qui se fait plus silencieuse même en utilisation intensive. La gestion des core et du cpu ont aussi semble t-il un impact positif sur la lecture de videos HD avec Quicktime X. On peut balancer plusieurs flux HD, l’image ne moufte pas, aucun lag.

quicktime-x-snow-leopard

Rumeurs du MacWorld : un iPhone Rouge, Snow Leopard, l’iCloud … faites vos jeux

Photo par Steve Hemmerstoffer

Comme chaque années, les rumeurs les plus folles courent avant un MacWorld, cette année, la rumeur d’une absence de Steve Jobs qui aurait été confirmée par un courrier de l’intéressé expliquant qu’il ne présenterait pas la Keynote cette année au MacWorld à cause d’une problème de santé assez serieux mais qui ne remet pas en cause son poste chez Apple pour le moment, il continuera à assurer ses fonctions.

Autres rumeurs assez tenaces

  • l’arrivée d’un iPhone rouge… pas plus d’info concernant d’éventuelles spécifications revues à la hausse.
  • Un serveur domestique inspiré de Time Capsule
  • Un “iCloud” ou l’arrivée d’Apple dans le cloud computing avec une offre logicielle en ligne comprenant iWork, iPhoto…
  • Le successeur de Leopard “Snow Leopard” est aussi très attendu

Plus d’infos sur Nowhereelse

Les 11 faiblesses les plus exaspérantes de l’iPhone 3G

Après plusieurs semaines d’utilisation relativement intensive de l’iPhone 3G, la liste des griefs que je retiens à son encontre n’a de cesse de s’allonger

– iTune reste une véritable tannée ;
– Pas de mms ;
– La place laissée par défaut pour les applications est ridicule, il faut le partitionner correctement avec pwnage tools pour en profiter en bon geek en empiétant un peu sur l’espace mp3;
– Les procédures de mises à jour font systématiquement sauter de nombreuses applications installées depuis l’AppStore ;
– Les applications open source installées après jailbreak sont systématiquement effacées après une mise à jour de firmware ;
– L’iPhone est le seul téléphone sur lequel il faut payer pour la fonction réveil : les applications disponibles sur l’AppStore sont … sympa mais pour la plupart totalement inutiles et quand elles sont utiles elles sont payantes, alors que fournies pour certaines out-of-the-box avec des modèles concurrents ;
– Toujours pas de fonction copier coller ;
– La recherche dans les emails est impossible, pas adaptée à une utilisation intensive ;
– Il est lent, très lent … attendre une dizaine de secondes pour accéder aux fonctions de téléphonie est intolérable … sur un téléphone ;
– Il plante trop souvent (ceux d’amis, même non jailbreakés, doivent être rebootés une à deux fois par jour)
– Les synchronisations ne fonctionnent qu’à moitié, particulièrement pour le carnet d’adresse avec lequel on se retrouve très vite avec des contacts en double, en triple en quadruple voir bien plus encore.

Et voilà tout ce qu’il faut endurer pour avoir un shell sur son téléphone.

Apple : 2 nouveaux Macbook et Macbook Pro, un nouveau Macbook Air et le retour du 13″

macbookproPour ceux qui ont eu la chance de posséder un ebook G4 ou un powerbook en 13″ et qui se sentent un peu nostalgiques de ces super bécanes, voici une excellente nouvelle, Apple a dévoilé ses nouveaux Macbook et Macbook Pro en 13 et 15″ ainsi qu’un nouveau Macbook Air. La bonne surprise vient surtout des Macbook Pro : Ecrans rétro éclairé par Led, nouveau cerclage sombre de l’écran, nouvelle carte graphique sur-amphétaminée Nvidia 9600M GT, mémoire vive DDR3 à 1066mhz, un trackpad multitouch et une en verre (bientôt interdites à la vente en France ? 🙂 ), ssd jusqu’à 128go en option, coque en aluminium… côté CPU même on reste dans le haut de gamme sans s’envoler vers des fréquences hallucinantes mais un bus à 1066mhz et un cache de 3mo ce qui peut laisser augurer d’une autonomie correcte (Apple annonce jusqu’à 5h en utilisation bureautique en wifi … à essayer donc.

Je vous laisse les découvrir sur le site d’apple.

Apple : netbook de luxe ou notebook démocratisé ?

apple netbookC’est prévu pour jeudi prochain et comme à chaque sortie imminente d’un produit par Apple, les rumeurs les plus folles accompagnées de fakes pullulent sur la toile. Et s’il y a bien un segment de marché sur lequel Apple n’est pas encore présent, c’est celui des netbooks low cost. Apple a toujours eu tendance à niveler par le haut ses gammes. Seulement voilà, Asus a imposé le netbook avec son  eeePC comme un succès commercial et la concurrence a suivi. Silicon.fr prévoit donc en toute logique l’apparition d’un nouveau laptop qui viendrait remplacer ou boucher un trou par les gammes Macbook et Macbook pro, et avance un tarif un peu plus démocratique que celui de l’entrée de gamme actuelle : 800$.

Que pourrait donc nous fournir Apple pour 800 $ ? Un netbook de luxe ou un notebook démocratisé ? Les paris sont ouverts, à Jeudi prochain 🙂