Catégorie : Digital Warfare

#Prism : pourquoi ce pseudo scandale m’en touche une sans faire bouger l’autre ?

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé une réaction aux récentes révélations sur ce qui a gentiment débuté par le pseudo scandale Verizon. Je n’en avais pas particulièrement envie car je trouve tout ce foin complètement ridicule. Entre les américains indignés, les européens qui jouent les vierges effarouchées (les anglais qui accueillent des bases relais d’Echelon

Amesys et la surveillance de masse : du fantasme à la dure réalité

Suite à une conversation sur Twitter, je me suis rendu compte que beaucoup de gens nous prenaient encore pour des illuminés quand nous évoquions les questions de surveillance globale des réseaux. Il y a plusieurs raisons à cela. Elles sont à la fois techniques, économiques et juridiques. Nous allons donc tenter d’en faire brièvement le

Corée du Nord : les DNS c’est une chose, mais il y a encore peer

La question de la cyber souveraineté est une question importante pour de nombreux pays. Pour la Corée du Nord, on ne peut pas dire que ce soit une préoccupation majeure, et c’est peu de le dire. On pourrait qualifier l’architecture Nord Coréenne d’architecture en entonnoir. L’absence de réseau filaire, très probablement liée à l’absence d’opérateurs privés

Copwatch : le fiasco de Claude Guéant

Calamiteuse, désastreuse et d’une incompétence crasse. Voilà les mots qui me viennent à l’esprit quand je lis les trombes de pixels qui se déversent dans les Internets à propos du site Copwatch (encore accessible depuis chez Numéricable… à moins que l’opérateur ait opté pour un blocage DNS foireux… j’ai même pas envie d’essayer). Cette gestion bien

NSA : No Such Article

Je profite de la réouverture de ce blog pour vous faire part d’une de mes occupations préférées le weekend. Me balader sur le Net à la recherche d’informations sur des bizarreries trouvées dans mes logs de connexions. Cette nuit, en épluchant les journaux de connexions bruts de Reflets.info pour des raisons que nous rendrons probablement bientôt publiques,