Un 0day sur GameSpy

Un 0day ciblant  GameSpy, bien connu des joueurs en ligne de FPS (Quake 3, Halflife..)  serait exploité depuis plusieurs semaines. De gros hébergeurs servent donc actuellement un splendide botnet qui DDoS allègrement tout ce qui bouge. Le site l0g.me a publié aujourd’hui ce 0day. Mais la vraie question, c’est quid de la responsabilité des hébergeurs, qui informés de ces attaques, refusent de couper le service exploité… et donc, contribuent passivement à ces attaques.

OVH pour ne citer que lui serait au courant de la situation depuis plusieurs jours mais l’hébergeur se refuse de couper les serveurs de jeux compromis. Quand on connait la force de frappe découlant de ses capacités réseaux, on comprend vite qu’OVH doit relayer pas mal d’attaques bien violentes. Si l’hébergeur n’est pas responsable de la vulnérabilité, n’a t-il pas le devoir, une fois informé, de couper les services faillibles ?

La question de fond c’est surtout … “pourquoi l’éditeur n’a pas encore patché ?”

 

12 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.