Microsoft abandonne (pas encore) Silverlight au bénéfice d’HTML5

Est-ce un signe des temps ?

Microsoft a longtemps été fustigé pour ses implémentations ésotériques de certains  standards avec son navigateur Internet Explorer. Le navigateur web de Microsoft reste encore à ce jour la bête noire de tous les intégrateurs graphiques qui essayent de travailler proprement…  Et voila qu’on apprend que Microsoft serait sur le point d’abandonner sa technologie Silverlight, qui se voulait concurrente de Flash (ex Macromédia et maintenant détenue par Adobe).

Silverlight avait la particularité d’être Open Source et d’offrir une alternative pour l’embed de vidéo par exemple. Certaines chaines publiques françaises se sont laissées séduire par ce discours d’ouverture et sont passées à Silverlight dont le support reste plus qu’expérimental sur certains nagivateurs et sur certaines plateformes. Espérons qu’elles suivront l’exemple de Microsoft et migreront rapidement vers HTML5.

Daté d’hier sur Gigaom, un billet apporte la confirmation que Microsoft tend à délaisser cette technologie.

Bob Muglia, président de Microsoft en charge de la branche serveur et outils, a déclaré à ZDNet que Microsoft quittait peu à peu Silverlight au profit d’HTML5. C’est par exemple Bing, le moteur de recherche de Microsoft, qui devrait bénéficier rapidement d’HTML5, et les streams vidéos pour XBox qui devraient bénéficier d’HTML5 et du codec video H.264.

De nombreux analystes avaient pointé du doigt l’arrivée tardive du projet Silverlight, Flash s’était installé depuis des années et était devenu un standard de fait, vieillissant mais avec un taux de pénétration imbattable. Parallèlement, le tandem HTML5/CSS3 montrait son nouveau visage et terminait de convaincre tous les développeurs web, l’avenir est bien là.

C’est donc une bonne nouvelle que de voir Microsoft abandonner une certaine forme de logique au profit de standards, les internautes ont beaucoup à y gagner en terme d’accessibilité. On ne peut donc que saluer ce choix courageux.

Merci @Fano pour le link 😉

EDIT : Attention ceci ne signifie pas un abandon du support commercial pour cette technologie mais de choix marqués d’équipes de développement pour les applicatifs web.

REDIT : Dans mon empressement à vouloir enterrer Silverlight je n’avais pas compris qu’il s’agissait plus d’un changement de stratégie marquée pour son produit Silverlight, un nouveau positionnement, mais non un abandon. Voir ce billet de la team SIlverlight qui explique ses nouveaux objectifs.


8 Comments

Laisser un commentaire