Une bonne alimentation pour votre ordinateur peut régler des problèmes de wifi

Il y a des jours où on se passerait bien de geeker, c’est ce qu’on se dit quand une alimentation crame. Déjà parce qu’une alimentation ça n’a rien de palpitant comme pièce et qu’en plus c’est souvent ce qu’il y a de plus fragile et donc que l’on se retrouve à changer le plus souvent.
Il y a 6 mois de ça, j’avais besoin d’un desktop digne de ce nom, j’ai opté pour un Packard Bell équipé d’un quadcore Q6600 et d’une bonne carte graphique, une nvidia je sais pas quoi … J’ai ensuite ajouté à cette configuration pas mal de choses : carte tuner, 2 cartes wifi, 3 disques durs externes, 2 disques durs internes, plus toute une ribanbelle de périphériques (imprimante, clavier souris sans fil, hub, iPhone … ça commence vraiment à être le bin’s ici).
Depuis le branchement d’une carte wifi Senao 600mW, mon ordinateur a commencé à avoir un comportement bizarre, en wifi particulièrement où j’observais des variations de débit assez incompréhensibles.

De retour de Rotterdam pour le Plone World Day, après trois petits jours d’absence, j’allume mon ordinateur et là paff … ce bruit que je ne connais que trop bien : et une alim une ! Une “ridicule” 450w (un minimum de nos jours pour faire tourner une configuration un peu musclée)… on va charger un peu la mule. Direction Montgallet, et là je tombe sur ce qui me semble un bon rapport qualité prix (je cherchais à partir de 850w) : une OCZ Elite X Stream 1000w.

Montage rapide malgré l’impressionnante quantité de connectiques (vive le SLI)… reboot … finit le problèmes de sautes de débit en wifi et surtout …une incroyable portée de la carte wifi (à peu prêt 30% de réseaux supplémentaires détectés … bluffant).

Moralité, pour du wifi Long Range : ne pas hésiter à envoyer la gouache 😉