Ubuntu : configuration NVIDIA GT 220 aux petits oignons

Ubuntu est un OS que j’utilise très volontiers sur un mon desktop. Sa simplicité d’utilisation et d’installation en font un système que l’on peut recommander à n’importe quelle personne voulant s’adonner à la découverte de GNU/Linux. Cependant, il arrive, comme pour tout système d’exploitation, que certaines choses fonctionnent plus ou moins bien. J’ai expérimenté quelques petites galères ce soir, rien de bien grave, mais je me suis dit que faire un petit billet là dessus pourrait peut être aider quelques personnes qui se retrouveraient dans la même panade.

Ma carte graphique, une NVIDIA GT220, suite à je ne sais trop quelle manipulation stupide de ma part, ne voulait plus rien entendre, impossible d’avoir mon Compiz fonctionnel sur mes deux écrans. Après quelques désinstallations / réinstallations via les packages et quelques reconfigurations de Xorg, je me suis résigné à tout virer pour partir du binaire tout propriétaire et sale de NVIDIA. La manipulation n’est franchement pas complexe :

1° On commence par récupérer notre binaire ici (si votre architecture est en 32bits, prenez soin de ne pas télécharger celui ci mais celui qui correspond à votre architecture), il s’agit de la version 190.53 au moment où j’écris ces lignes. Une fois le pilot téléchargé, il va falloir le rendre exécutable. Pour ce faire, faites un clic droit sur le binaire, cliquez sur l’onglet permissions, et vers le bas de la fenêtre, à la ligne exécution, cochez “autoriser l’exécution du fichier comme un programme.”

2° On installe les kernel headers de notre noyau (installez les sources pour votre version de kernel en prenant soin de vérifier avec la commande uname, il est probable que nous n’ayons pas le même noyau) :

$ uname -a
Linux hysteria 2.6.32-24-server #43-Ubuntu SMP Thu Sep 16 16:05:42 UTC 2010 x86_64 GNU/Linux
$ sudo apt-get install linux-headers-2.6.32-24-server

3° On passe maintenant à l’installation du driver. On commence par fermer son X :

$ sudo /etc/init.d/gdm stop

Puis on lance l’installation :

$ cd Bureau
$ sudo ./NVIDIA-Linux-x86_64-190.53-pkg2.run

… laissez vous guider, tout devrait se passer en douceur. A l’issue de l’installation, redémarrez votre X :

$ sudo /etc/init.d/gdm start

Et vous voilà avec une build toute fraîche qui devrait vous permettre de profiter de l’accélération graphique de votre carte. Ici en mode multi screen :

Installation du driver Nvidia sur Debian Lenny

L’installation des pilotes graphique Nvidia au moment où je me suis penché dessus posait quelques problèmes puisque les dépôts stables ne proposaient pas d’image kernel Nvidia valide rien de bien grave, j’ai simplement utilisé l’image proposé en sid.

On commence donc par éditer le sourcelist
$ sudo emacs /etc/apt/sources.list

On y ajoute les 3 lignes suivantes temporairement
deb ftp://ftp.us.debian.org/debian/ sid main contrib non-free
deb ftp://ftp.us.debian.org/debian/ testing main contrib non-free
deb ftp://ftp.us.debian.org/debian/ stable main contrib non-free

On lance un petit update
$ apt-get update

On passe en root et on installe le nécessaire
$ su
# apt-get install nvidia-kernel-source module-assistant nvidia-settings nvidia-xconf
ig

On construit le driver proprement
# m-a prepare && m-a a-i nvidia
# grep -q ^nvidia /etc/modules || echo nvidia >> /etc/modules
# apt-get install nvidia-glx
# rmmod nvidia

# modprobe nvidia

On édite le xorg.conf pour indiquer qu’on veut utiliser le nouveau driver
# emacs /etc/X11/xorg.conf

et on indique à la section device la ligne suivante :
Driver "nvidia"

Vous pouvez maintenant redémarer au prochain lancement du gdm vous devriez loader le nouveau driver Nvidia

Enfin, pensez à virer les dépots de sid et contrib que nous avions ajouter en rééditant le sourcelist
$ sudo emacs /etc/apt/sources.list

Et en supprimant ces 3 lignes :

deb ftp://ftp.us.debian.org/debian/ sid main contrib non-free
deb ftp://ftp.us.debian.org/debian/ testing main contrib non-free
deb ftp://ftp.us.debian.org/debian/ stable main contrib non-free

On lance encore un update
$ apt-get update

Et voilà c’est finit.