HADOPI : Le Figaro implique Carla Bruni Sarkozy … à tort !

postlefigaroCe matin, dans le Figaro, on pouvait lire que Carla Bruni Sarkozi avait pris position pour l’HADOPI, c’est assez amusant à lire, je pense qu’il doit s’agir d’une malencontreuse extrapolation d’un journaliste qui s’égare. En outre le raccourcis journalistique qui est de dire qu’être contre HADOPI c’est être “contre les artistes est une absurdité manifeste, les anti HADOPI proposent des choses concrète pour que les auteurs soient mieux rémunérés, et personnellement, j’aimerai que les majors et la part des producteurs soit moindre (sur un téléchargement légal, les majors touchent 80% du prix de vente du mp3, c’est tout bonnement scandaleux). Le Figaro, par le biais de la plume de Sophie Huet implique donc Carla Bruni-Sarkozy dans le débat d’une bien curieuse manière … Je cite :
Le chef de l’État tient d’autant plus à ce texte, qui sera réinscrit mercredi en nouvelle lecture à l’Assemblée, que son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, chanteuse à succès, a beaucoup milité en faveur d’une protection des droits de propriété sur Internet.

Oui sauf que Carla Bruni ne milite pas pour les majors en affirmant que le “téléchargement c’est du vol”, la nuance est assez notable mais visiblement pas pour le Figaro qui préfère laisser sous entendre que la première Dame de France soutient le projet de loi Création et Internet … Carla Bruni a “grand Plaisir a être téléportée”, souvenez vous :

Comme je préfère mettre ça sur le compte d’un mauvais travail effectué en amont de la rédaction de cet article et non à une volonté délibérée du figaro de désinformer l’opinion publique, je ne vais pas insister outre mesure et perdre du temps à contacter, une fois de plus la rédaction…

Comme j’ai l’habitude de me faire censurer sur le site du Figaro, sans explication alors que d’autres commentaires bien plus violents et moins objectifs que les miens pullulent, j’ai cette fois dupliqué mon commentaire dont je vous laisse seuls juges de l’arrogance qui devrait me valoir une nouvelle censure (sans explication bien évidemment).

Carla Bruni a “grand plaisir a être téléportée”

Vous dites :
“Le chef de l’État tient d’autant plus à ce texte, qui sera réinscrit mercredi en nouvelle lecture à l’Assemblée, que son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, chanteuse à succès, a beaucoup milité en faveur d’une protection des droits de propriété sur Internet.”

C’est amusant j’avais souvenir qu’elle militait pas vraiment pour le projet de loi création et Internet a en voir ses positions prises en public sur le téléchargement. D’ailleurs, devant les caméras, Carla Bruni avoue :
“avoir grand plaisir à être téléportée (…) grand plaisir a être piratée, car au fond, quand on est piraté c’est qu’on intéresse les gens”.

Voir :
http://www.youtube.com/watch?v=NmH0KB9ypPg

Maintenant que vous avez pu constater ma véhémence voici des exemples de commentaires non censurés :

image-81

image-121

image-131

image-161

Quel type de grossièreté dois-je éructer pour ne pas me faire censurer selon les critères du Figaro ?

Quelque chose m’échappe … Une sélection des commentaires les plus outranciers sont ils la solution que le Figaro a trouvé pour discréditer les arguments des anti Hadopi ?

Bref je ne comprends pas cette stratégie de vouloir impliquer la première dame de France en la faisant passer pour quelque chose qu’elle n’est pas, ce n’est pas très fairplay ni pour elle ni pour ses fans et ça sent bon la basse manipulation.

Puis il y a cette censure incompréhensible du Figaro qui me fait me poser de plus en plus de question sur ce journal et son rapport au pouvoir, désolé pour les journalistes du FIgaro qui y font réellement leur travail, je sais que la censure est le fruit d’une société tierce en amont du site, mais là c’est une fois de plus tellement gros que c’en devient ridicule et consternant… je commence à me demander si cette société tierce n’a pas reçu d’ordres précis de la rédaction sur le type de messages qu’elle doit laisser passer et ceux qu’elle doit filtrer…

=== EDIT : mon commentaire est finalement passé, il m’a suffit de changer d’ip, donc sachez que les censures sur ce site se font carrément par bannissement d’ip ===

😉

HADOPI Talk Orange le Figaro : pourquoi je ne poserai aucune question à Christine Albanel ?

Christine Albanel sera l’invité du prochain Talk Orange/Le Figaro (si vous cliquez, attention à l’agression publicitaire).
Cependant, je n’ai aucune envie de lui poser de questions. En voici les raisons :

image-31Il y a d’abord la censure, exercée par une société tierce. Les questions qui font mal ne seront jamais posées.
Mais il y a aussi et surtout le fait que pendant TOUTE la durée des débats, Christine Albanel, tout comme son rapporteur Franck Riester, n’ont JAMAIS apporté de réponses aux députés qui ont mis le doigt sur les inombrables failles techniques et juridiques de la loi pitoyablement nommée “création et internet”. Il n’y a donc aucune raison pour que celà change, il n’y a qu’à voir les réponses de Franck Riester qui s’est adonné à cet exercice il y a à peine 2 jours
A chaque fois que Christine Albanel a tenté d’apporter des réponses concrètes à des questions qui la dépasse, elle s’est ridiculisée :

  • Avec son contre-logiciel
  • Avec son firewall open office
  • Avec ses histoires de voiture qu’elle compare à un abonnement Internet
  • Avec les droits de la défense
  • Avec l’indépendance des magistrats de l’HADOPI nommés par le président de la République
  • Avec l’envoi des disques durs pour prouver son innocence
  • Avec le “vous n’avez qu’à prouver qu’il n’y avait personne chez vous au moment du téléchargement illégal”
  • Avec le wifi

… la liste est (inter)minable et en ce qui me concerne j’ai eu mon lot d’Albaneries pour pouvoir en rire encore pendant 10 ans.
Dans le Talk, je vous prédis que Christine Albanel va nous expliquer que son projet n’est pas liberticide et qu’il repose principalement sur la pédagogie (un mot qui me fait frémir dans sa bouche). Elle ne répondra évidemment pas aux vraies questions des internautes mais à celles qu’elle même se pose ou a celles de quelques militants de base qui vont mettre l’après midi à taper leur question avec un seul doigt.
Alors non, je n’ai rien à dire à Christine Albanel, et j’aurai vraiment aimé qu’AUCUNE question ne lui soit posé en signe de protestation contre les insultes répétées à l’intelligence des internautes à laquelle le ministère de la Culture s’est adonné.
En ce qui me concerne, je ne participerait pas à cette mascarade.

Le Talk Orange Le Figaro avec Frédéric Lefèbvre : alors c’était comment ?

Le portail d’Orange est bien connu pour ne pas aimer autre chose qu’Internet Explorer, le navigateur de Microsoft (au diable les utilisateurs de Linux et d’Apple, ils n’ont qu’à se payer un Windows après tout hein), et bien pour le podcast c’est pareil, il faut un porte-avion, trois hélicoptères et une colonne de chars pour visionner un pauvre podcast. Par delà le manque total de respect pour plus de 30% des internautes français, il y a la question, si chère à monsieur Lefèbvre de la lutte contre le piratage… J’ai donc du “pirater” un Windows (authentique) pour pouvoir visionner ce qui devait s’annoncer comme une pièce d’anthologie … de démagogie, pardon.
Vous allez me dire que c’est ma journée, toutes mes questions ont été censurées sans aucune explication, et voilà que quand je cherche à écouter le podcast, avec Internet Explorer pour écouter l’immonde flux WMV de m#@*$*@[email protected]# … l’inéluctable se produit alors que je dispose de tous les codecs nécessaires etc … voilà ce que ça donne en image

11

2


Petit message aux développeurs d’Orange et du Figaro :

Continuez comme ça, au moins Mr Lefèbvre aura eu beau raconter des bêtises en live, ce qui est cool c’est que personne ne l’aura entendu … médiatiquement parlant, vous ne pouvez pas faire de mal 😀

Dans votre infinie bonté si vous ou l’un des lecteurs de ce blog pouvait poster ce podcast sur un site de gens qui savent les diffuser, genre Youtube ou Dailymotion, je vous en serais fort reconnaissant.