Solutions Linux 2009 : Microsoft va nous servir du Silverlight 2 ?

Il y a une époque pas si lointaine que ça où Microsoft pestait contre la licence qui a fait la gloire de l’open source : la General Public Licence, la qualifiant de “cancer” pour l’industrie logicielle. Aujourd’hui ce qui est sur, c’est que Redmond ne sait plus trop sur quel pied danser, la sortie de Silverlight 2 (le concurrent de flash signé Microsoft en est une illustration supplémentaire). Il commence à devenir évident qu’après avoir loupé un train, Microsoft va mettre le paquet pour s’imposer sur un pan de marché qu’il a laissé béant et dans lesquels Sun ou IBM se sont engouffrés. Et pour ça, Microsoft compte sur Silverlight 2 qui se démarque de flash par un point très important : il n’est pas compilé et les bots peuvent donc plus simplement indexer ses contenus. Mais voilà, présent sur 25% des machines dans le monde pour le moment, il va falloir se bouger pour arriver au même taux de pénétration que le Flash d’Adobe, et pour celà il va falloir taper tous azimuts : il y aura bien une version Linux et surtout, une partie du code pourrait se voir ouverte. L’intégration  à la plate-forme de développement Eclipse assuré par Soyatec garantissant même que le Silverlight PowerPack Control sera bien open source. Impensable il y a encore 5 ans, voilà Microsoft qui arrive dans le secteur de l’Open Source…. Et ce n’est pas sa première tentative. En France, au rendez-vous annuel des professionnels du libre, au Salon Solutions Linux, Microsoft a tenté sa première incursion il y a 4 ans en nous servant un immonde “shared source” qui n’a trompé personne. Comprenez “vous êtes une multinationale, vous êtes un Etat, voici le prix de la licence qui vous donnera le droit de voir le code source de notre application mais sûrement pas de le modifier …”. En 2008, après une année où il a boudé le Solutions Linux, Microsoft a fait profil bas sur ce même salon, passant d’un stand de 150m2 à un un stand de 3m2 … Deux fois plus petit que la taille moyenne d’un stand associatif, Microsoft avait il anticipé la crise 🙂 ?

Toujours est il que cette année, pour le Solutions Linux 2009, on commence à se douter de ce que Microsoft va nous servir… de l’animation vectorielle web avec un nouveau pluggin libre qui viendra pourrir un peu plus nos navigateurs pour communiquer avec un core serveur d’application propriétaire et des parties de code bien obscures… Silverlight n’est en rien la solutions libre miracle concurrente de flash que ce dernier veut nous promettre, nous devrons donc attendre encore un peu afin de disposer d’une technologies d’animation vectorielle adaptée au web et surtout 100% libre.

One Comment

Leave a Reply