Avenge Assange : Les Anonymous s’apprêtent à venger Julian Assange

flattr this!

Avenge Assange Anonymous

Avenge Assange Anonymous

L’information commence à circuler, les anonymous seraient en train de préparer une attaque coordonnée de représailles envers ceux qui veulent la tête de Julian Assange. Le site de Wikileaks est toujours victime d’attaques par déni de service, on se doute bien que les anonymous utiliseront donc la même méthode que les personnes qui cherchent à faire taire Wikileaks.

On se doutait bien que le gouvernement américain, Amazon, Paypal, ou EveryDNS, et surement aussi un peu Éric Besson, en France, avaient émis des signaux assez négatifs. Pierre Chappaz parle d’infowar, on est en plein dedans. Reste maintenant à savoir quelles seront les cibles effectives des anonymous et plus globalement d’une population d’internautes qui pourraient, à la veille des fêtes de Noel, se passer le mot pour boycotter Amazon qui ne fait pas que du cloud. La censure de Wikileak va être complexe, on le savait, voici maintenant la seconde phase de l’effet Streisand : la guerilla numérique.

Il y aura un avant, et un après Wikileaks.

26 Comments

on “Avenge Assange : Les Anonymous s’apprêtent à venger Julian Assange
26 Comments on “Avenge Assange : Les Anonymous s’apprêtent à venger Julian Assange
  1. WIKILEAKS
    Wikileaks et le Vatican
    Toc toc toc … Au compte gouttes !
    Le cinquième pouvoir, le sixième sens, le septième ciel est en train de prendre les devants de la scène au nez et à la barbe de tous les états malveillants!
    WIKILEAKS… catalyse à lui tout seul, tous les rayons X, Y et Z…
    Il a percé tous les coffres forts et dispersé dans l’air leur substance toxique…

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Wikileaks

  2. Juste une petite correction, en passant, par rapport au lien de bas d’article : « répercussion » avec deux « s » au lieu d’un « t ».

    Au jeu du DDOS, Amazon et Paypal risquent de laisser des plumes.
    Ca ne me fera pas verser une larme.
    Apprécions au passage l’attitude d’OVH. Claire, propre, respectueuse des principes démocratiques. Bravo OVH.

    De nombreux billets de qualité – de très haute qualité – sur l’affaire Wikileaks (chez Fauré, Col, JM Planche, etc)
    Wikileaks a un immense mérite : il révèle la « face cachée » de nombreuses personnes/organisations/sociétés/pays.

    Amis démocrates (réellement démocrates), comptez-vous.
    De plus en plus de gens en ont marre, et se rebellent, d’un système où l’on nous raconte des histoires, où on nous pointe du doigt pour tout et n’importe-quoi, où on nous invente des ennemis extérieurs pour justifier un impéialisme nauséabond…

    Certains jours, je me dis que nous sommes (globalement) aussi cons que le peuple allemand de 1933.

    Je persiste à penser que Wikileaks possède des bombes en réserve, et que c’est pour cela que la chasse est aussi violente.

    Plus tard, dans quelques années, nos enfants et petits enfants nous remercieront d’avoir soutenu Wikileaks.

    Et dans ce cadre là, je soutiens totalement les Anonymous. Parfois un peu maladroits, certes, mais toujours sur de justes causes.

  3. La cible semble être Paypal d’apres l’image/le document que tu as joint :)
    J’avais émis quelques réserve sur une possible guerre… on en ai pas loin :p … mais pas celle que j’imaginais …

  4. Les réactions disproportionnées sont révélatrice de l’angoisse grandissante de nos dirigeants, vis a vis des révélations a venir de wikileaks, mais c’est également tres instructif sur la façon dont ils entendent etouffer, réguler, aseptiser internet. Tout sera mis en oeuvre pour éviter que le net ne soient un moyen efficace d’information et surtout de mobilisation et d’organisation … Finalement, ils sont tres peu, nous sommes tres nombreux !
    Je pense également qu’il ne faut pas avoir peur des mots, c’est une guerre qui est désormais ouverte, les internautes vont peu a peu se mobiliser pour lutter contre ces attaques qui ne cessent de monter en violence, et qui de moins en moins surtout se soucient du Droit et de la Justice, ce qui eest intolérable ! Cela révele leurs craintes et surtout leur réelle nature, si loin de ce que l’on imagine d’une démocratie et de ses dirigeants.
    J’adhere au travail de wikileaks et leur ai fait un don tellement je suis révolté par ces tentatives de censure et je soutient également les anonymous et leur dédie 2 de mes PCs déja équipé !
    Jusqu’au bout et sans pitié !

  5. Bonjour :)

    Que pensez-vous qu’il se passera si Wikileaks est totalement censuré ?
    Freenet en action ? :D

    Petite question : comment on peut te contacter Bluetouff ?

  6. Il faut voir aussi qu’Anonymous, à part du DDoS, ils ne peuvent pas faire grand chose. Une réponse plus efficace, plus intelligente, peut être plus démocratique, ça dépend de nous tous

  7. Qu’on ne vienne pas me dire après que les Anonymous ont tort dans la façon dont ils mènent leur combat ! Et encore s’il ne s’agissait que de moi je ressortirais illico les guillotines du placard pour faire tomber les têtes de cette oligarchie mondiale qui confisque la souveraineté du peuple au nom du dogme des petits arrangements entre amis.

    Ce nouvel ordre mondial est parfaitement abject et éveil en moi, outre une profonde envie de vomir, une indicible envie de radicalité !

    La démocratie est un leurre que l’affaire Wikileaks ne fait que mettre en exergue.

  8. Bonjour

    J’attends de voir comment les états vont tirer parti de cette situation…

    Pour revenir à la démocratie, je pense qu’elle n’est que la réduction successive de nos libertés, du moins comment elle est gérée par des personnes qui comprennent le fonctionnement de chaque rouage de la société.
    En un mot : Manipulation.

    En cours, un de mes profs m’a dit que ce qui vaut le plus cher de nos jours est l’information, j’admets volontiers qu’il a raison, « cher » ne veut pas forcément dire financier.

  9. Oui, les Anonymous ont tort, et tous ceux qui participent à ces DDoS.

    Le DDoS n’est pas un moyen démocratique de se faire entendre. Ou plutôt de faire en sorte de convaincre l’autre que votre point de vue est valable. Vous ne pouvez vous prétendre être démocrate avec des méthodes qui réduisent au silence.

    Je lis, dans certains commentaires , des points qui font qu’on ne vous distingue pas de Sarah Palin, qui appelle au meurtre. Non, on ne fait pas tomber les têtes non plus.

    En visant Paypal, vous aller aussi flinguer plein de petites entreprises ou particuliers, qui n’y sont pour rien. Et Paypal à autant droit à l’expression et sa liberté d’entreprendre que Wikileaks de diffuser ses documents. En clair : on ne se fait pas justice soi-même.

    Vous en avez marre ? Montez votre parti politique, convainquez les autres de vos opinions, faîtes vous élire, allez à l’Assemblée, ou adhérez à un autre déjà tout fait. Et -votez-

    Non, un DDoS n’est pas un acte citoyen. Et c’est une mauvaise stratégie dans une infowar.

    Ne vous y tompez pas, beaucoup ont monté des miroirs Wikileaks, non pas pour le contenu, mais parce que fermer le domaine et réduire au silence un site était inacceptable.

    Tout ne dépend que de vous. (pour une fois…)

    • Je trouverais votre naïveté touchante si elle ne m’apparaissait pas comme un dangereux refus de voir la réalité en face.

      Démocratie, mais de quelle démocratie me parlez-vous ? Est-ce de celle qui vise à légitimer et institutionnaliser la torture, les meurtres de civils, les gav arbitraires, les bavures policières, les privations de libertés sous des prétextes fallacieux etc etc ou bien encore est-ce de celle qui vise à trahir ou à nier la souveraineté des peuples ?

      Combien de tristes exemples vous faudra-t-il encore pour arrêter de vous bercer de vos douces certitudes (illusions) ?

      « En visant Paypal, vous aller aussi flinguer plein de petites entreprises ou particuliers, qui n’y sont pour rien. Et Paypal à autant droit à l’expression et sa liberté d’entreprendre que Wikileaks de diffuser ses documents. En clair : on ne se fait pas justice soi-même. »

      C’est pourtant ce que paypal ou amazon on fait non ? Se faire justice eux même en décrétant que Wikileaks n’avait plus le droit de bénéficier de leurs infrastructures, sans autre forme de procès (tout le monde ne s’appelle pas OVH c’est clair) !

      Quant à la politique, je ne sais pas dans quel monde vous vivez, mais pour accéder à des responsabilités au niveau national dans ce pays il faut faire partie d’une caste et bénéficier de son réseau d’influence et de ses petits arrangements entre amis (ça n’est pas pour rien que le pays en est là où il est aujourd’hui, droite et gauche confondues d’ailleurs)

      C’est pourquoi l’idée qui sous-tend qu’il suffirait de s’impliquer en politique pour faire bouger les choses dans ce pays (comme dans d’autre d’ailleurs ) m’apparait pour le moins très naïve.

      Pour moi la question est plutôt de savoir maintenant si cette ébauche de révolution initiée par Wikileaks se poursuivra aussi IRL (ce dont je doute très fortement tant il est difficile voir impossible de faire bouger les foules) ou bien numérique (ou les deux l’espoir fait vivre après tout) ce qui est clair c’est que lorsque quelqu’un ne vous écoute pas, il est vain d’espérer attirer son attention en continuant avec du blabla stérile, notre modèle de civilisation repose désormais sur le rapport de force et internet est un formidable outil pour permettre justement à tous les peuples de montrer que celui-ci n’est clairement pas en faveur de l’oligarchie politico-financière, le seul hic c’est qu’il faudra bien plus que de simples miroirs pour cela, à mon avis, et c’est aussi pourquoi il m’apparait non seulement péremptoire, mais aussi présomptueux de dire aujourd’hui ce qui est bien ou mal pour faire triompher la démocratie (ça c’est plutôt l’avenir et l’histoire (peut-être) qui nous le diront)

      • Ce qu’ont fait Paypal et Amazon est une énorme boulette : s’ils l’ont fait pour UN ils devront le faire pour TOUS : en rendant eux-même justice, ils ont créé leur propre « jurisprudence ». Ils se sont auto-proclamés éditeurs et vont s’en mordre les doigts : ils vont être vu de-facto responsables de tous les autres contenus. (j’en rigole d’avance) Réduire au silence quelque soit la méthode c’est le Mal.

        Mais je vois mieux où vous voulez en venir, je vous cite « notre modèle de civilisation repose désormais sur le rapport de force » Vous faîtes juste la promotion de : « la raison du plus fort est toujours la meilleure ». C’est pas vraiment dans les bases habituelles d’une démocratie. Vous êtes entrain de me dire : parce qu’on ne m’écoute pas, je dois réduire mon adversaire au silence. Au contraire : battez-vous pour qu’il puisse s’exprimer, même mal ou à l’opposé de vous (Cf. Voltaire)

        Bonne chance pour votre DDoS, mais le monde que vous me proposez ne me plait pas : trop arbitraire. Et faire passer un DDoS pour un acte politique (en plus de citoyen) parce que vous n’êtes pas « de la caste » pour aller au sommet, c’est dommage. Et pourquoi ne pas déjà commencer par faire le bien autour de soi, c’est pas si mal non ? Tient au hasard : soutenir la Quadrature (ou avec des sous si vous n’avez pas le temps ou la compétence ou la force) ou votre carte au PP tient. Ou à Amnesty International…

        Je continue de penser que vous ne pourrez pas faire triomphez la démocratie ou la société de demain avec des méthodes anti-démocratiques, le ver est dans la pomme.

        Pour les autres points que tu soulèves, honnêtement, le DDoS va arrêter Bush de s’auto-amnistier dans une loi pour les tortures ? Les GaV vont devenir légale ? Les prisonniers vont être libérés ? Quand il y a un problème de société, on le résout par la politique. (et j’ajouterais l’engagement)

          • Je soutiens déjà la Quadrature, mais malgré toute l’admiration et le respect que j’ai pour tous ses acteurs (y compris des satellites comme FDN au travers de BB) je constate que beaucoup d’énergie a été dépensée pour rien ces derniers mois et qu’on touche là aux limites de la pseudo démocratie actuelle qui n’est en fait qu’un leurre destiné à amadouer la plèbe (cause toujours disait l’autre) la souveraineté des peuples est confisquée au profit d’une oligarchie politique et financière, qui nous mène droit dans le mur et il faut que ça change.

            Le droit de grève (employé à bon escient) est-il antidémocratique à partir du moment où il empêche les gens de circuler ou d’aller travailler, voir même paralyse l’économie ? Sans doute pour certains, mais en même temps le but de la grève n’est-il pas de créer un rapport de force (et donc de nuisance) face à un interlocuteur autiste et parfois méprisant ?! Qui est le coupable dans l’histoire, la lune ou le doigt qui la montre ?

            Pour moi la réponse est donc non et c’est pourquoi à partir du moment où un DDoS vise à frapper (au porte-feuille) un état ou un site marchant coupable de comportements totalitaires, je ne vois pas où est l’atteinte démocratique, je ne mets pas les Anonymous dans le même panier que la bande de baltringues qui s’en est pris à l’auteur de ce blog avec la même finalité que celle qui vise à menacer un témoin pour le faire taire. D’un côté on a une révolte citoyenne numérique de l’autre un comportement mafieux.

            Je crois donc sincèrement que diaboliser les Anonymous c’est se tromper de combat, car ce qui est véritablement antidémocratique c’est cette cabale conduite contre Assange et contre les peuples « Une oligarchie qui se méfie de nous, mais refuse que nous nous méfiions d’elle !  » comme le dit si bien owni.fr) .

  10. Je rejoins ce qui a été dit plus haut : DDoser n’est pas une stratégie valable.
    Et puis DDoser qui ? quoi ? Le département de la Justice US ? Le Pentagone ? Le cabinet de Mr Eric besson ? Le site de l’assemblé ?

    Non, c’est une mauvaise idée, à certains point, c’est presque aussi intelligent qu’aller déverser du fumier devant le Sénat, ou saccager la permanence d’un élu.
    Ça défoule, mais ça fait pas avancer le schmilblick !

    Une stratégie plus intelligente, serait d’ouvrir dix, vingt, cent miroirs pointant vers wikileaks, et à chaque fois que l’un est fermé, il faut en ré-ouvrir une dizaine d’autres.

    Et en même temps, contacter son député favori, et prendre le temps de tout bien lui expliquer ce qu’est la Net Neutrality.

    Le temps joue pour nous : la classe politique est agée, au final, elle emportera le filtrage d’internet dans sa tombe. Et entretemps elle nous auras bien fait chier !

    Si on veux que ça bouge, il faut s’en mêler sérieusement, et pas en faisant péter des gros pétards sous les fenêtres de l’assemblée.

    Les députés font mal leur boulot ? on les vire et on les remplace.

  11. We kill X

    Wikileaks est devenu votre seconde planète.
    Vous y construisez des palais, vous vous enrichissez sans délai et vous communiquez entre vous sans difficulté.
    Tout y est accessible, mais sous le mode virtuel : le pouvoir, le sexe ou l’argent… tout y est virtuel.
    Vos amours n’ont plus rien de réel.
    Vos liens sont imaginaires.
    Et vous-mêmes, qu’êtes-vous devenus ?
    Des numéros ? Des pseudos ! Des antihéros.
    Ne faites pas cette tête, Wikileaks est un jeu. Rien qu’un jeu !
    Mais ne le jouez pas… si vous n’êtes pas capables de jouer avec le feu.
    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=WekillX

Laisser un commentaire