Hadopiprotection : un Hadopipoware « professionnel » à 199 euros

flattr this!

Le domaine hadopiprotection.com propose, une solution de contrôle de téléchargement essayant de faire son beurre sur la peur des entreprises. Encore une fois RESTEZ A L’ECART de ces solutions qui n’en sont PAS. On nous a déjà fait ce coup là, c’était l’année dernière :

  • Zyxel avec un firewall soit disant compatible HADOPI ;
  • Bluesafe qui avait inventé sa solution matérielle compatible avec une loi qui n’était à l’époque pas même encore votée et qui apportait quelque chose qui n’a d’ailleurs pas été retenu : le concept des listes blanches pour les points d’accès sans fil.

On savait qu’on allait voir fleurir ce genre d’offres, en voici une, la première à ma connaissance qui vise un marché de professionnels. C’est PCInpact qui, alerté par un internaute, a découvert cette « solution » à une problématique technique qui n’est toujours pas définie.

L’éditeur de ce soft, Matisoft, nous régale. Vu d’ici, aucun doute possible, nous sommes face à un splendide Hadopipoware… décryptage :

  • Hadopiprotection est présenté comme une solution « professionnelle », à défaut de répondre à des critères légaux que l’on attend toujours, nous allons un peu plus loin étudier le professionnalisme très marketing de l’offre.
  • Elle promet, pour 199 euros HT (merci So0n de me l’avoir fait remarquer) d’ »immuniser votre entreprise », elle est « garantie 100% efficace » (contre quoi ?), je sais pas vous, mais moi ça me rappelle un éditeur antivirus, Tegam… mais ne comptez pas sur moi pour pratiquer un audit gratuit de cette solution pour Matisoft.
  • Notre Hadopipoware propose, tenez vous bien, « un système de blocage intelligent et diplomate »… tout un programme.
  • Hadopiprotection n’est disponible que pour Windows.
  • Matisoft présente sur son site « plus de 4500 références » parmi lesquelles EDF, ou le ministère de la Culture … rien que ça.

Quand on gratte un peu

On trouve dans les premiers résultats de recherche Google ceci ce qui nous mène à ceci, une belle loop sur l’index. Les 17 résultats indexés dans Google quand on tape le nom de cette « solution » ne sont que la partie visible de l’iceberg. En se balandant sur les liens présent en bas de page, on se rend compte que nous sommes face à des spamindexers : vous trouverez dans ce repertoire non indexé toutes les pages avec des titres des requêtes bien racoleuses… les plus fréquentes utilisées (fautes d’orthographe comprises, par exemple avec un beau ADOPI qui perd son H).

Pourquoi rester à l’écart d’Hadopiprotection pour le moment ?

  • Ce logiciel, en dehors de vous amputer d’une partie d’Internet et de potentiellement vous ouvrir à d’autres vulnérabilités, ne garanti rien du tout. Tant que la HADOPI n’aura clairement spécifié ce que ce genre de solution est censé faire, aucune solution ne peut prétendre à être 100% efficace.
  • Ici c’est particulièrement sournois, le nom même de la HADOPI est utilisé à des fins mercantiles dans le nom de domaine, toujours en exploitant les peurs des personnes les moins informées et les moins aguerries techniquement. Je persiste et signe, cette pratique est détestable.
  • Le site où est commercialisé l’offre est codé avec les pieds, il fleure bon l’amateurisme et la sécurité douteuse, le formulaire de commande est le parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire.
  • EDIT : Dernier point et pas des moindres on me signale que l’utilisation du terme « Hadopi » dans le nom même du logiciel pourrait constituer une contrefaçon de la marque déposée Hadopi. Il friserait la tromperie si l’on observe les nombreuses références faites à la loi, alors que les spécifications d’un éventuel logiciel de protection ne sont pas encore définies.

Bref, cette solution n’en est toujours pas une et m’a fait perdre un quart d’heure… Enfin, si la solution est aussi pointue techniquement que les compétences du webmaster, il y a de quoi avoir la trouille pour votre entreprise … suivante SVP !

22 Comments

on “Hadopiprotection : un Hadopipoware « professionnel » à 199 euros
22 Comments on “Hadopiprotection : un Hadopipoware « professionnel » à 199 euros
  1. Je tente d’acheter le soft anti hadopi, voilà en erreur de paiement l’url, tous les param normal ? @bluetouff http://twitpic.com/1y6uim

    @Francoiss: autre détail, pour hadopi-web-filter.com, les domaine principal n’a pas de vhost sur leur serveur OVH, seul le www en a un

    @Francoiss regarde le source html de leur page d’accueil, double déclaration de charset dans le header. UTF-8 et ISO-8859-1

  2. vu sur ledit site :
    "Hadopi-Web-Filter s’installe instantanément sur les ordinateurs de l’entreprise (en quelques secondes) et bloque définitivement l’intégralité des logiciels de téléchargement illégaux"

    l'adjectif "illégaux" étant au pluriel, il se rapporte aux logiciels, et personnellement, des logiciels illégaux de téléchargement, j'en connais pas

  3. Si vous regardez dans le code source de la page (au moment où vous choisissez votre méthode de paiement par carte), vous voyez un magnifique commentaire HTML :
    <!– ENVOI D'UN MAIL MOUCHARD –>

    Hyper rassurant…

  4. Sans même regarder la qualité du code de leur machin, vendre un produit hadopi compliant alors que les spécificités requises pour être hadopi compliant ne sont pas encore connues (quand je dit pas connues c'est des gens de la hadopi elle-même à qui je pense), ça s'appelle dans mon vocabulaire une escroquerie : les clients potentiels vont acheter le dit produit et penser y trouver un gain (protection conformément à une loi française) alors qu'il n'en sera rien.
    Après oui clairement, utiliser le nom de domaine comme ils le font est illégal, le terme hadopi ne leur appartenant pas.
    Bref, se sont des escroc, mais en plus amateur, c'est pitoyable.

  5. pour ma part je vais lancer une procédure en règle contre ce rigolo, déjà pour pub mensongère en parallèle avec un controle fiscal, car fournisseurs de 4.500 entreprises avec son manque de professionnalisme c’est purement impossible, j’espère seulement pour lui qu’il a quand même fourni quelques logiciels au ministère comme il est écrit dans c’est pub :), car dans le cas contraire l’état va se faire plaisir.

Laisser un commentaire